La Ministre déléguée chargée de l’eau, Charafat Afailal, a présidé hier mercredi 07 octobre à Rabat la séance d’ouverture de la « Journée de sensibilisation/formation sur l’intégration des aspects genre dans les politiques publiques ». Cet atelier, organisé par le Ministère délégué chargé de l’Eau en partenariat avec l’Agence Allemande pour la Coopération Internationale (GIZ) et l’Agence Belge de développement (CTB), vise à sensibiliser et former les décideurs du Ministère délégué chargé de l’eau, des Agences de bassins hydrauliques (ABH) et de l’Office National de l’Electricité et de l’Eau potable (ONEE) à l’approche genre et à son application dans le secteur de l’eau.
Lors de son allocution prononcée à l’occasion de l’ouverture de cette manifestation, Madame Afailal a indiqué que la question du genre est au cœur des réformes engagées par le département de l’eau, à l’instar d’autres secteurs qui ont bien voulu – volontairement – se conformer à la constitution de 2011, à travers le déploiement du principe de la parité et de l’égalité entre les sexes. « Notre objectif est de concevoir une politique hydrique égalitaire et d’inciter les responsables du secteur à l’institutionnalisation de la budgétisation sensible au genre » a-t elle affirmé.
Mme Afailal n’a pas manqué de rappeler que l’organisation de cet atelier, qui se tient à la veille de la célébration de la Journée Nationale de la Femme, permettra non seulement de démystifier le concept d’intégration des aspects genre dans les politiques publiques, mais aussi et surtout de s’outiller efficacement afin d’assoir des processus clairs d’équité et d’égalité dans le secteur de l’eau. « J’attends beaucoup de cet atelier, qui doit s’attaquer à l’intégration de l’approche genre dans les programmes et projets du secteur de l’eau, que ce soit dans la construction des barrages, dans la lutte contre les inondations, dans l’alimentation en eau potable ou encore dans la gestion intégrée des ressources en eau ». Madame la Ministre a par ailleurs salué les efforts consentis par le Ministère délégué chargé de l’eau pour la prise en compte de la dimension genre dans sa réforme réglementaire, à travers notamment le renforcement de la représentativité des femmes dans son nouvel organigramme.
L’atelier a en outre été marqué par la présence de Mme Leila Rhioui, Représentante de l’ONU Femmes Maghreb, qui a saisi cette occasion pour saluer le travail remarquable entrepris par le ministère en matière d’institutionnalisation de l’approche genre : « j’aimerais vous dire combien l’ONU Femmes est heureuse d’accompagner votre département pour l’intégration de l’approche genre. L’initiative de votre ministère est un modèle à transférer par la suite aux autres départements », a-t-elle déclaré.
A noter que cet atelier de sensibilisation est le point de départ d’une série d’actions consacrées à l’intégration de l’approche genre, qui seront déployées à partir du mois de novembre prochain.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook