La Ministre déléguée chargée de l’eau, Charafat Afailal, a présidé aujourd’hui, la séance d’ouverture de l’atelier « Femme/eau : intégration de l’approche genre dans la gestion intégrée des ressources en eau ». Cet atelier organisé conjointement par le Ministère délégué chargé de l’Eau et l’Agence Allemande pour la Coopération Internationale (GIZ), vise à sensibiliser les décideurs dans le secteur de l’eau à l’approche genre et les informer sur la nécessité de sa prise en considération dans leurs programmes et projets annuels en matière de Gestion Intégrée des Ressources en Eau.
Lors de son allocution prononcée à l’occasion de l’ouverture de cette manifestation, Madame Afailal a précisé que l’approche genre ne peut plus être une simple option, mais une politique intégrée prônée par tous les ministères et présente dans toutes les politiques publiques afin de pouvoir suivre correctement l’évolution notable, que le Royaume du Maroc a enregistré jusqu’à présent en matière de droits humains en général et de droits des femmes en particulier. « Notre département, et à l’instar des autres, doit disposer de sa propre feuille de route pour la question du genre » a-t elle affirmé.
Mme Afailal n’a pas manqué de rappeler que l’organisation de cet atelier cadre avec la vision du Plan Gouvernemental pour l’Egalité «PGE ICRAM» qui prône la promotion des conditions de la femme marocaine, et que le Ministère Délégué Chargé de l’Eau est partie prenante de ce « Plan »à travers plusieurs action,notamment l’institutionnalisation des mécanismes de l’égalité, le renforcement des capacités des intervenants pour une budgétisation sensible au genre, la prise en compte de l’approche genre dans les budgets de l’Etat et conventions avec les associations, le renforcement de la représentativité des femmes dans les postes de responsabilitéainsi que l’élaboration d’un guide sur le rôle de la femme dans la rationalisation de l’utilisation des ressources en eau.
Cet atelier auquel ont pris part des femmes professionnelles mais aussi des hommes « décideurs » œuvrant tous dans des secteurs étroitement liés à l’eau ; a été marqué par la présence de Mme Ingrid Christina Barth, Chef de la coopération allemande à l’Ambassade d’Allemagne au Maroc, qui a saisi cette occasion pour annoncer que le Ministère Allemand de la Coopération Economique et du Développement est intéressé à mettre en pratique, à titre pilote, dans trois communes les idées qui seront développées pendant cette rencontre, «il s’agit aujourd’hui de savoir comment informer et inclure les femmes et les jeunes filles afin qu’elles puissent faire valoir leurs intérêts au niveau des décisions prises sur tout ce qui a trait à l’eau » a-t-elle déclaré .
Les travaux de cet atelier ont été très riches de par la qualité des différents intervenants et l’importance de leurs expériences que ce soit en matière de budgétisation, de « GIRE » ou encore de politique du genre et c’était une occasion pour présenter les stratégies et les orientations en matière d’intégration du genre dans les politiques publiques ainsi que les expériences et les bonnes pratiques émergentes dans ce domaine et pouvant être appliqués dans le contexte marocain.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook