La presqu’île de Gibraltar compte repeupler sa colonie de perdrix gambra en important 300 individus du Maroc. Ces perdreaux sont actuellement placés en quarantaine dans une installation spécialement conçue pour eux. Plus tard, ils seront libérés dans divers endroits du Rocher.
L’idée d’importer des oiseaux du Maroc vient du conseil de Conservation de la nature du territoire britannique qui avait souligné un besoin d’augmenter le nombre de perdrix afin de garantir leur survie. C’est ainsi qu’à travers entre des responsables marocains et le ministre de l’Environnement de l’enclave, John Cortes, Gibraltar a pu disposer de 300 perdrix gambra.
Depuis les années 2000, la population de ces oiseaux continue de baisser sur le Rocher. L’une des principales causes de cette diminution est le manque d’habitat ouvert.
Mots clés : Gibraltar, perdrix, écosystème,

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook