Communiqué de presse – Le Groupe de Travail (GdT) sur la politique européenne de voisinage (PEV) constitué d’une vingtaine d’associations marocaines avec la coordination du Fond Mondial pour la Nature WWF MedPO (bureau du Maroc), a tenu un atelier de réflexion sur « La Gouvernance Interne du GdT – Etat des lieux et plan d’action » à Al Hoceima, du 28 au 30 septembre 2012, au siège de l’association AZIR avec le soutien financier de l’Agence Espagnole de Coopération Internationale au Développement (AECID) .

Lors de cette rencontre, plusieurs points ont été abordés :
– Le renforcement de la gouvernance interne du groupe ;
– Le travail en réseau ;
– La finalisation et l’approbation du manuel de gouvernance et l’Organigramme (2012-2014) ;
– La nécessité de la préservation des écosystèmes et le patrimoine écologique Marocains.

Les participant(e)s ont souligné l’importance des efforts déployés à l’échelle nationale dans le domaine de l’environnement et du développement durable, surtout l’amélioration de l’arsenal juridique environnemental, l’implication de la Société Civile dans la nouvelle constitution.
Toutefois, ils ont exprimé leurs inquiétudes envers les points suivants :

– La lenteur de l’approbation des projets de loi (loi du littorale, …) ;
– L’absence de l’application des lois environnementales existantes et de la publication des arrêtés et des décrets d’application ;
– L’insuffisance de l’implication de la Société Civile dans les instances constitutionnelles socioéconomiques et environnementales ;
– L’insuffisance de l’implication du GdT dans le processus de négociation et de mise en œuvre du Statut Avancé / PEV ;
– La situation alarmante des écosystèmes naturels.

Le GdT appui et reste attentif à toutes les politiques visant à améliorer l’état de l’environnement au Maroc et qui encouragent le développement des énergies renouvelables ayant un impact positif sur l’environnement.

Le GdT recommande la nécessité d’une intervention immédiate du Gouvernement Marocain pour remédier d’urgence à la dégradation de la biodiversité terrestre et marine manifestée par la perte alarmante des surfaces forestières, la surexploitation des ressources naturelles notamment halieutiques, les pertes et détériorations des zones humides et du littorale.

Liste des associations :

– Réseau des Associations de Développement de Sud-Est (RADOSE, Errachidia)
– Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre Maroc (AESVT Maroc)
– Association des Amis du Parc national d’Ifrane (ASSAPNIF, Azrou)
– Réseau Associatif pour le Développement et la Démocratie (RAZDED, Zagora)
– Association Homme et Environnement (HEE, Berkane)
– Association Talassemtane pour l’Environnement et le Développement (ATED, Chefchaouen)
– Association de Développement Local de Chefchaouen (ADL)
– Association Amis de l’Environnement (AAE, Oujda)
– Association du Gharb pour la Protection de l’Environnement (AGPE, Kenitra)
– Association IDIL pour le Développement et l’Ecotourisme (AIDET, Boulmane)
– Association Femmes Bladi pour le Développement et l’Ecotourisme (FBDT, Sefrou)
– Réseau Marocain Euromed des ONG / ASEET (National)
– Espace de Solidarité et de Coopération de l’Oriental (ESCO, Oujda)
– Association de la Protection de l’Environnement a la Wilaya de Tétouan (APEWT)
– AZIR pour l’Environnement (Al Hoceima)
– WWF MedPO Bureau du Maroc (Rabat)

Al Hoceima, le 29 septembre, 2012.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook