L’Association Rhénanie-Nord-Westphalloise pour une Meilleur Connaissance du Monde Extérieur (AGNRW) a organisé, en fin de semaine dernière, la troisième édition, Forum économique germano-africain. La rencontre a lieu à Dortmund, dans l’ouest de l’Allemagne. Cet événement, organisé pour la troisième fois en étroite collaboration, avec la Chambre de Commerce et d’Industrie de Dortmund et le Gouvernement Régional de Nord-Rhénanie-Westphalie, a vu la participation de 300 entrepreneurs, industriels, institutionnels africains et allemands, et les Ambassadeurs en Allemagne de l’Ethiopie et de l’Afrique du Sud.
Le Forum était dirigé à des entrepreneurs de la région RNW désireux d’investir ou de développer leurs relations commerciales avec des pays africains. Un certain nombre d’entrepreneurs africains ont pris également part aux discussions, aux côtés des organisations allemandes de promotion des échanges et investisseurs extérieurs. Le forum comportait des ateliers sectoriels (BTP, énergie, environnement, santé, ingénierie) et thématiques (management interculturel, financement international, …). La ministre de l’Economie du Land RNW, Angelica Schwall-Düren, s’est exprimé sur la nécesité de promouvoir un bloc commun « Doing-Business-in-Afrika » afin de mutualiser les expériences des opérateurs régionaux et renforcer la coopération économique avec l’Afrique. Mathias Boddenberg, Directeur Afrique SubSaharienne au Groupement des Chambres de Commerce Allemande a dressé un tableau des perspectives de développement des investissements allemands en Afrique, tout en pointant l’extrême hétérogénéité des marchés-cibles.
Selon le gouvernement régional de NRW, l’Afrique représente un marché d’avenir intéressant, notamment parce que la croissance de certains pays est en forte progression, très souvent supérieure aux 4%/an. Les entreprises allemandes y sont encore relativement peu représentées et le potentiel est grand : Les échanges de la RNW avec l’Afrique (3,4 Mds d’eur/an) sont six fois inférieurs aux échanges avec les Pays-Bas. L’édition 2014 du Forum était consacrée, entre autres, aux défis qui se posent aux investisseurs sur les marchés africains. Il s’agit de bien gérer les risques opérationnels, saisir les opportunités des financements multilatéraux, et de marquer l’avantage compétitif des entreprises allemandes dans les opportunités qui s’ouvrent dans la mise à niveau environnemental des infrastructures en Afrique.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook