Publicité

L’avion solaire « Solar Impulse 2 » a entamé lundi à Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis) son tour du monde sans aucune goûte de carburant. L’appareil, alimenté par 17000 cellules solaires, a quitté l’aéroport Al-Bateen de la capitale émiratie et fera sa première escale à Mascate, la capitale d’Oman.

Le Solar impulse 2 est piloté par le suisse André Borschberg. Il effectuera 12 étapes dans son tour du monde, soit 35000 km en cinq mois. Il est le fruit de 13 années de travail et de recherches.

Successeur du Solar Impulse 1, qui avait permis à Borschberg d’effectuer plusieurs vols de longue durée en Europe, au Maroc, et de traverser les Etats-Unis en 2013 avec plusieurs escales, le Solar Impulse 2 pourrait voler plus de 120 heures d’affilée (contre 26 heures pour le Solar Impulse 1), soit cinq jours et cinq nuits.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook